Sirop de romarin

Sirop de romarin

6,90

Contenance : 25 cl

Expédition : dans la semaine du 4 janvier. Joyeux Noël !

UGS : 2391 Catégorie :

Composition : romarin*, sucre de canne*, eau
*issu de l’agriculture biologique

Arbrisseau de rocaille à l’état sauvage, le romarin, de la famille des lamiacées, peut atteindre 2 m de hauteur en culture. On le reconnait aisément à ses feuilles persistantes enroulées sur leurs bords. Elles sont beaucoup plus longues que larges, d’une couleur vert sombre, luisant sur leur face supérieure et à la teinte blanchâtre sur le dessous.

Important : une fois ouvertes, les bouteilles de sirops doivent impérativement être conservées au réfrigérateur.

Histoire de la plante

Le romarin qui signifie « rose des mers » en latin, est originaire d’Europe du Sud, où il est depuis longtemps utilisé comme aromate et plante médicinale.

Dans l’Antiquité, les Grecs le dédiaient à la déesse Aphrodite et les Romains le faisaient brûler pour son effet bienfaisant.

Au Moyen-Âge, le romarin était utilisé comme plante médicinale pour obtenir gloire et célébrité. Il était aussi recommandé contre les rages de dents et les pieds froids.

Le romarin est aussi très prisé en parfumerie : il fut celui de Mme de Sévigné et de Mme de Maintenon et il est toujours concocté par Fabergé, mais pour les hommes.

Propriétés

Le romarin est connu pour soulager les ballonnements intestinaux et les douleurs abdominales par son action spasmolytique sur l’intestin et l’estomac. Il présente également des propriétés diurétiques et favorise l’élimination de l’eau par les reine.

Le saviez-vous ?

« L’eau de la Reine de Hongrie » est un alcoolat de romarin qui aurait guéri la princesse Isabelle, âgée de 70 ans, de la goutte, lui aurait rendu la jeunesse et l’amour en la personne du Roi de Pologne qui lui demanda sa main.

Recettes

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.